logotype

Élevage de la vallée de Ròse-Aups



Mais qui sont les Kakariki ?

 

Appartenant à la famille des Psittacidés et au genreCyanoramphus , le Kakariki est un oiseau de taille moyenne, originaire de la Nouvelle Zélande et des iles environnantes.

Dans la langue Maori, dialecte de Nouvelle Zélande, son nom "Kakariki" signifie "petit perroquet". C'est d'ailleurs par rapport au fait que ce mot provient d'une autre langue que vous ne le verrez jamais avec un "s" au pluriel.

Il existe plusieurs espèces de Kakariki (Kakariki de Malherbe, de Norfolk, de Kermadec, de Chatham et bien d'autres), mais seulement deux sont présentes dans les élevages, et sont celles que nous selectionnons avec passion. 

 

Sweet1

 

  • Le Kakariki à Front Rouge, "Cyanoramphus novaezelandiae"

calageAussi appelé "Perruche de Sparrman", le Kakariki à Front Rouge est d'une taille d'environ 27-28 cm, pour un poids compris entre 70 et 110 grammes chez le mâle et entre 60 à 90 grammes chez la femelle.

La femelle est plus fine, plus légère que le mâle. Sa queue est généralement un peu plus courte (12-13 cm contre 15-16 cm chez le mâle), et son bec moins large. On ne constate cependant pas de différence de caractère notable selon le sexe de l'oiseau.

 

 

 

 

 

 

 

  • Haka1
  • Le Kakariki à Front Jaune, "Cyanoramphus auriceps"

Aussi appelé "Perruche à Tête d'Or", le Kakariki à Front Jaune est d'un gabarit un peu plus petit et plus rond que le Kakariki à Front Rouge.

En effet, sa taille est d'environ 25-27 cm, pour un poids compris entre 60 et 95 grammes chez le mâle et entre 50 à 80 grammes chez la femelle. La queue est elle aussi plus courte, puisqu'elle est comprise entre 12 et 14 cm.

Par ailleurs, le dimorphisme sexuel reste le même que chez le Kakariki à Front Rouge.

 

 

 

 

Certaines personnes hybrident ces deux espèces de Kakariki, ce qui donne un oiseau appelé à tord "Kakariki à  Front Orange", qui présente un front et un bandeau plus ou moins orangé, ceci dû au mélange de plumes jaunes et rouges. Cette hybridation ne porte bien sûr pas de nom scientifique puisqu'elle n'est aucunement reconnue.
En effet, le vrai Kakariki à Front Orange existe, il s'agit du Kakariki de Malherbe (Cyanoramphus malherbi). Celui-ci a, à l'inverse de l'hybride, réellement le bandeau du front orange, et n'a donc strictement rien à voir avec ces derniers, nés d'humains voulant s'amuser en faisant des petites expériences.

Nous sommes contre cette pratique qui vise à produire des animaux hybrides et l'arrivée d'une souche qui "pollue" les souches pures de Kakariki à Front Rouge et à Front Jaune.

A titre d'exemple, il ne viendrait pas à l'idée d'un éleveur de faire reproduire un Hamster Russe avec un Hamster Syrien, ce sont deux espèces bien différentes, deux souches bien distinctes... Et bien là, c'est la même chose, autant garder les lignées telles qu'elles sont, et les travailler comme il faut.

 

Wrap

Dans leur environnement naturel, les Kakariki sont des oiseaux qui vivent en groupe, où des couples sont formés. Ils passent une grande partie de leur journée à chercher de la nourriture en grattant le sol, communicant ensemble par des bruits relativement doux et peu criards.

Lorsqu'il est en captivité, le Kakariki est un petit perroquet très particulier, et les personnes l'ayant côtoyé sont toutes d'accord pour le classer parmis les espèces les plus intéressantes à avoir tant il est attachant. En effet, le Kakariki vous ravira par ses comportements joueurs et sautillants, sa curiosité hors normes, mais aussi sa sympathie extrème. Un Kakariki en confiance n'hésitera pas à chercher le contact avec vous, en se posant sur vos mains, votre épaule, ou même votre tête !
Toujours en mouvement, il ne se lassera pas de fouiller dans votre poche à la recherche d'une friandise, de machouiller une mêche de vos cheveux, ou de venir découvrir ce nouveau bijou que vous venez d'acheter !

Il peut vivre une dizaine d'années environ, ce qui vous permettra de partager la vie d'un oiseau très interractif, sans pour autant vous "bloquer" aussi longtemps qu'avec un "gros perroquet", qui eux peuvent vivre jusqu'à plus de 50 ans...

En outre, le Kakariki n'est pas un oiseau fragile, si tant est qu'il dispose d'une nourriture adaptée, que l'on respecte son cycle de vie et qu'il n'est pas exposé à des températures d'une trop grande variation.

 

Ainsi, si vous respectez ces conditions, votre Kakariki vous suivra durant toute sa vie, et vous procurera beaucoup de bonheur !

 

2017  Elevage de la Vallée de Ròse-Aups